Dis-moi, pourquoi tu craques ? …





 

Hein ? Dis-moi !

Finalement on l’aime ce bruit, ce craquement, c’est le signe que tu es vivant.

Et puis, ce craquement, si on l’écoute bien, peut parfois être si beau.

Mais, selon l’endroit, il est pesant, insistant !

Alors on cherche, les petits pas, les grands pas, sur la pointe des pieds,

en chaussettes, en se laissant glisser, 

mais rien n’y fait, tu craques encore et toujours !

En temps normal, avant, ça ne nous dérangeait pas, mais depuis qu’elle est là,

depuis qu’elle est entrée ici, c’est plus agaçant ! 

Il nous faut alors faire preuve d’un maximum de discrétion,

mais tu ne nous aides pas vraiment.

Finalement, il arrive qu’elle se réveille en t’entendant,

en nous entendant, quand nous nous déplaçons.

Et là on te maudit, même si on t’aime, même si on te trouve authentique et beau,

à ces moments là, c’est différent !

On ne peut rien y changer, on s’accomode, on s’habitue ! 

Mais quand même, qu’est-ce que tu es beau !

 

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply