« T’es mon copain »…





 

 

Me dit-elle tout naturellement

« T’es mon copain »

Le sourire aux lèvres

Assise sur mon ventre pendant qu’on s’amuse

Cette phrase a sonné dans mon oreille un peu comme un remerciement

Un merci d’avoir prit du temps pour elle

D’avoir joué avec elle

D’être présente tout simplement

 

Beaucoup moins d’Internet, 

Beaucoup moins d’écrans

Plus de présence, de jeux et peut-être de patience

On s’apprivoise, on cherche une méthode qui plaise à tous

Avec parfois des petits écarts

Parce qu’une vie trop lisse n’a rien d’attrayant

 

Apprendre à jouer avec son enfant

Parce que ce n’est pas forcément inné

Apprendre à prendre du temps pour elle 

Parce qu’on a toujours mille tâches à faire

Apprendre à vivre plus simplement

Parce qu’on se prend trop la tête

 

Alors on joue beaucoup plus souvent

Et aussi beaucoup plus naturellement

Sans penser à autre chose

On joue avec la petite fille au vélo rose sur la place

Qui est dans la même classe que Gabriel

« toi t’as déjà vu le cochon dinde »

 

 Certes je ne suis pas son « copain » tous les jours

Pas le matin quand il faut se dépêcher et que je la presse un peu

Pas quand il faut sortir du bain et s’habiller

Pas quand on doit rentrer à la maison préparer le repas alors qu’on est bien dehors au soleil

Mais je le suis parfois

 

Et quand elle me l’a dit

« T’es mon copain »

Mon coeur s’est allégé 

Car oui, je sais ENFIN être son copain !

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply