Préoccupations de fin de grossesse





Malyslon - Préoccupation de fin de grossesse

Je peux dire ce que je veux, montrer un visage souriant,
rire aux éclats ou encore être détendue,
il n’en reste pas moins que OUI je suis préoccupée
par l’arrivée de ce bébé d’amour.

Un bouleversement de nos vies enfin réglées.
On a grandi ensemble tous les trois,
on a changé ensemble, on s’est apprivoisé
les uns aux autres et c’est avec détermination
et confiance que l’on a décidé d’ajouter ce nouvel
élément à notre « nous », à ce qui forme notre famille.

Alors forcément j’ai peur du chamboulement
que nous allons vivre, mais je sais que ça roulera
rapidement sans encombre. Si si j’en suis certaine.
En tout cas dans une certaine mesure.

En réalité ce qui me préoccupe le plus, et qui me fait
me poser tout un tas de questions (certainement inutiles)
c’est la réaction de Lina et son adaptation.
Parce qu’elle veut une petite soeur et qu’elle aura un petit frère.
Parce qu’elle devient possessive et collante avec moi.
Parce qu’elle a son petit caractère et qu’elle peut se montrer
tout autant petit ange que petit démon.
Parce que je m’inquiète inutilement au lieu de laisser faire le temps
et les évènements et de réagir au jour le jour.

Tout ne sera pas tout rose et c’est bien normal.
Je continuerai à m’inquiéter et même deux fois plus.
Je serai encore plus fatiguée et peut-être moins patiente.
Mon coeur sera rempli d’amour et au comble du bonheur.
Le train de la vie continuera son chemin avec son lot
de bon et de mauvais, d’épreuves et de belles aventures.

Mais néanmoins, si l’une ou l’un d’entre vous avez
quelques réponses pour moi, quelques récits d’expérience
à me soumettre pour me conseiller, me soulager,
je suis toute ouïe !

Des préoccupations de fin de grossesse, à l’orée d’une nouvelle vie,
une vie à 4 qu’il faudra régler et pour laquelle
nous y mettrons tout notre coeur, tout notre amour.

A très vite,
Bises,
Julie

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Ma rue bric à brac
    6 juin 2016 at 16:20

    Je trouve tes inquiétudes légitimes! Je me les suis posées quand j’étais enceinte de Louis. Comment Hugo allait accepter l’arrivée de son frère & comment j’allais gérer les 2?
    Les choses prennent places de manière vraiment naturelle. Je ne peux pas cacher que la fatigue vient s’immiscer dans tout cela mais elle passe! La preuve on a remis cela pour bébé N°3 😉
    Tu vas gérer c’est sur!!!

    • Reply
      malyslon
      8 juin 2016 at 04:32

      C’est fou quand même, ma tête est complètement tiraillée entre ces deux sentiments : tout va se mettre en place naturellement/ça sera compliqué à gérer ! Je veux être trop prévoyante…c’est mon gros problème je crois !
      Merci à toi pour tes mots rassurants ! 🙂

    Leave a Reply