Envisager l’avenir





Malyslon

Souvent on me demande comment je fais.
Souvent on me dit que j’ai une force et un courage incroyables.
Souvent on me dit qu’on ne pourrait pas faire comme moi.
Souvent on me félicite et on m’encourage.

Mais je n’ai pas le choix, voilà tout.
J’étais si bien, si heureuse, enfin lancée dans la vie avec le sourire.
J’ai mis du temps et beaucoup d’énergie à en arriver là,
ça n’a pas été de tout repos.
Il nous en a fallut des heures de discussions, de remise en question
et même de disputes pour que j’arrête de broyer du noir.

L’année avait mal commencée de toute façon.
L’amoureux avait été hospitalisé en urgence pour une gastrite,
j’ai tellement eu peur de le perdre.
Puis Lina s’est faite opérée des oreilles, là encore il a fallu
faire preuve de courage et de patience pour tous les examens.
La grossesse non plus n’avait pas été parfaite.
D’abord des pertes de sang puis du repos forcé à cause d’un col ouvert.
Non ça n’a pas été parfait.

Tout cela me laisse un goût amer.
J’ai l’impression que la vie nous a mis des bâtons dans les roues.
« vous avancez trop bien, il faut corser le jeu »
C’était trop facile d’avoir finalement réussi à être heureuse, juste heureuse.

Mais j’ai décidé de ne pas m’avouer vaincue.
C’est dur, très dur de ne pas flancher, m’enfermer, couler…
Mais j’ai la volonté d’y arriver.
Je crois dur comme fer à un meilleur, avec le temps et la patience.

La vie nous fait vivre des aventures, elle nous teste.
Hier lors de notre balade une famille n’arrêtait pas de nous « suivre ».
Un couple avec un tout petit nourrisson et les grands-parents.
On les a d’abord croisés, le bébé pleurait.
Puis ils sont venus s’asseoir sur le banc à côté de nous,
le bébé avait faim, la maman l’a donc nourri.
Enfin ils ont croisé une connaissance alors que
nous buvions tranquillement une bière dans un bar,
le bébé a été adulé, choyé, embrassé, caressé.
Et nous assistions à tout cela, le regard en coin.

La vie nous teste.

Je n’ai pas pleuré.
Ou peut-être une simple petite larme est venue semer le trouble.
J’ai mal…on a mal. Même Lina regarde les bébés différemment maintenant.
Je veux montrer à la vie que cette horrible histoire n’a fait que renforcer
mon envie de me battre et d’y arriver.
Je veux montrer à la vie que j’en suis capable et que je vais distribuer les rires et les sourires.

Et vous qui êtes là à m’encourager et me soutenir
c’est déjà une énorme aide tellement précieuse.
Il y a encore beaucoup de personnes à qui je dois répondre…je ne vous oublie pas !

La vie nous teste. Offrons-lui de beaux résultats. Envisageons l’avenir.

Je vous embrasse.
Julie

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply
    Elo
    22 août 2016 at 08:15

    Bonjour Julie,
    C’est la première fois que je commente ton blog, pourtant je te suis depuis un moment.
    Tout d’abord je voudrais te dire que tu écris incroyablement bien. Ensuite je voudrais que tu saches que tu donnes des leçons de vie.
    Tu es incroyablement courageuse et forte, ce n’est pas donné à tout le monde. Je me doute que ce ne doit pas être facile tous les jours. Ta famille a de la chance d’être aux côtés d’une femme comme toi.
    Je t’embrasse bien fort et je te souhaite que l’avenir soit plus rose et doux avec toi (avec la force et l’optimisme dont tu fais preuve, tu devrais voir une belle éclaircie au bout du tunnel).
    Elodie

  • Reply
    Elisa GALLOIS
    22 août 2016 at 08:24

    Je t’embrasse très fort

  • Reply
    Chriskerhorre
    22 août 2016 at 08:29

    La vie nous teste salement à certains moments. Et parfois Ca tombe trop sur les mêmes. Mais à la fin, on gagne toujours et on l’aime, la vie. Bon courage a votre famille qui me semble déjà solidement armée.

  • Reply
    lespetitesm
    22 août 2016 at 08:42

    Courage ma belle, petit à petit vous franchissez les obstacles, les étapes, vers le bonheur.
    Les horreurs de la vie sont difficiles à traverser mais nous rendent plus forts, plus vivants!
    Mille bises,

  • Reply
    Marie
    22 août 2016 at 08:51

    Je te souhaite le meilleur Julie..
    Tu n’as pas le choix c’est sur mais tu es incroyablement forte, si intelligente dans ta façon de vivre cette horreur que nous redoutons tous.. Vous avez vécu le pire, je vous souhaite de tout coeur le meilleur..

  • Reply
    Manou
    22 août 2016 at 08:53

    La vie nous teste comme tu le dis si bien, et elle t’a donné la pire épreuve à endurer. Et pourtant, tu sembles si forte et courageuse. Alors je me doute bien que ca n’est pa tous les jours facile et que tu dois avoir cette douleur ancrée en toi, mais j’admire sincèrement la force dont tu fais preuve pour sortir la tête de l’eau. Ta puce a de la chance d’avoir une maman qui veut se battre pour recouvrer le sourire et lui offrir le plus beau des avenirs. Je ne doute pas que les efforts que tu mets en place t’aideront à aller mieux et que la vie vous offrira enfin de beaux moments. 2017 ne peut être que l’année du renouveau.. Je te le souhaite. Je t’embrasse bien fort et te remercie des belles leçons de courage que tu nous donnes

  • Reply
    Simply to share
    22 août 2016 at 09:21

    Oh oui la vie nous teste… Moi aussi je me suis relevé plein de fois, j ai beaucoup pleuré à me demander ce que j’avais fait pour mérité tant d épreuves. Et puis parce que j aime la vie ! Je me suis battue. Aujourd’hui… Je sais qu’il y aura certainement d autre épreuves, mais j ai gagné cette force, cette volonté, cette envie de vivre, pour les miens, pour moi ! Je sais que tu arriveras à surmonter les maux de la vie, car tu aimes toi aussi la VIE.

  • Reply
    Chloé
    22 août 2016 at 12:51

    Je ne serais pas de bons conseils, j’ai suivi ton aventure sur Facebook et je t’avoue que je n’ai pas trouvé les mots..
    Je vous souhaite d’être heureux tous les trois et d’avancer petit à petit.
    Vous le méritez, la vie n’est pas un cadeau cette année, mais ta force et ton courage font faire tourner la roue dans le bon sens 🙂
    Bonne journée Julie
    Chloé

  • Reply
    lolabelle
    22 août 2016 at 13:46

    Chapeau car ce sont les fondations mêmes de ta vie que tu construis ainsi et ça n’est pas rien! des bases fortes, solides, au delà de cette tragédie à surmonter! tu portais ça en toi mais parvenir à garder le cap, dans la douleur intense qu’est le deuil c’est tout de même admirable!
    et puis, petit à petit, j’en suis sûre, la souffrance vive que vous ressentez tous les 3 va s’apaiser! Tu le sais, on le dit souvent, elle ne disparaîtra jamais totalement mais, au fond, ce n’est pas le but recherché, parce que cette épreuve sera une couche de plus à vos épidermes et constitutive de vos identités, de vos parcours de vie, petite cicatrice indélébile que vous laisse Edgar comme une preuve de sa présence parmi vous à jamais.
    Bien sûr que le bonheur et l’insouciance reviendront, c’est certain, tant tu œuvres au plus profond pour les installer durablement. Et si nos commentaires y contribuent rien qu’un tout petit peu alors vive les coms 😉

  • Reply
    Aurélie
    22 août 2016 at 15:58

    je suis admirative de ta force ton courage et ta dignité.
    Comment trouves tu la force d’écrire de si jolis billets ?ou puises tu ces mots si justes, toujours bien placés.
    Je n’ose même pas imaginer ce que tu traverses, je me le refuses..rien que d’y penser …..j’en ai des frissons ……et je penses que comme pour beaucoup d’épreuves dans la vie, seuls ceux qui sont passés par la peuvent te comprendre….mais la colère, la haine contre le monde entier…tu l’exprimes avec des mots si beaux …
    Ce que je verrais comme une abomination, tu vois ca comme un test de la vie , et tu ne t’écroules pas.
    Chapeau bas ….
    La vie te fait pas de cadeau, ne vous fait pas de cadeau …… tu as su détecter le bonheur ….tu le revivras et sauras t’en délecter.
    Parce que la vie ne fait pas souffrir autant ceux qui n’en sont pas capables. Tu es une personne rare et belle…..dans tous les sens du terme

  • Reply
    Le monde de K
    22 août 2016 at 20:24

    Tomber sept fois, se relever huit… Je l’ai déjà écrit quelque part chez toi ça , non? Je sais la difficulte et la douleur, mais je sais aussi la capacité à vivre à nouveau …. Bientôt…

  • Reply
    Pasquier Vanina
    22 août 2016 at 22:31

    Oui, tu as parfaitement raison, tu es courageuse par la force des choses. Parce que tu n’as pas le choix. Mais ces épreuves, aussi dures soient-telles, vont te donner une force incroyable pour la suite.
    Et Toi + ton Homme + petite Lina et bien ça va faire une force 3X plus résistante pour casser la gueule aux mauvais coups du sort. Ils vont finir par partir loin, loin, loin…
    Je t’envoie plein de bisous. Continue d’écrire et d’extérioriser tout ça. COURAGE.
    PS : tu as une si jolie plume. Quand je te lis, j’ai comme l’impression de lire un livre écrit pour ton doux Edgar.

  • Reply
    Funkyparent
    23 août 2016 at 08:45

    Je retiens avec force ton « la vie nous teste »…en effet…c’est pas possible autrement!
    Je t’embrasse fort
    Maude

  • Reply
    Melle Blanche
    9 septembre 2016 at 11:20

    Etre unis rend fort, et quel que soit la durée, on y arrive ensemble. Et vous allez y arriver !

  • Leave a Reply