Il en faut peu





Malyslon - Il en faut peu - Bali

J’ai retrouvé le sourire,
celui tout naturel qui vient quand on est heureux.
Ces deux là sont venus enchanter mes journées
tout comme la chaleur, le soleil, le farniente…

Le bonheur et le sourire.
Ils s’étaient un peu sauvés, j’avais pourtant essayé de les retenir.
Mais tant de tristesse ne leur avait pas permis de résister.

Il en faut peu pour être heureux.
On est là tous les trois dans ce cadre paradisiaque.
Tout ce qu’il faut pour être heureux.
On profite de la vie, des bonheurs simples.
On rit, on râle, on bronze, on court, on danse.

Et puis je m’allonge là, dans la piscine entourée de magnifiques cocotiers.
La tête dans l’eau, je n’entends plus que ma respiration.
Ma respiration et ce nuage juste au dessus de moi.
Ce nuage qui je ne sais pour quelle raison m’a fait penser à lui.

Malyslon - Il en faut peu - Bali

J’avais pensé à lui ces derniers jours
mais je n’avais pas été triste.
J’avais pensé à lui simplement parce qu’on
nous a demandé à plusieurs reprises si on avait d’autres enfants.

Non, Lina est seule, c’est notre seule enfant.

Mon coeur voulait crier tout ce qu’il avait vécu.
Mais à quoi bon ?
C’est effectivement la seule enfant vivante que nous ayons.
Pas besoin de déballer la tristesse dans ce paradis.

Seul mon ventre flasque plein de ses vergetures
est preuve de la vie de mon Edgar.
Mais ça ils ne le savent pas.
Ils voient seulement ce ventre négligé
sans savoir ce qui s’y est joué.
C’est à moi seule qu’il se rappelle chaque jour
en se reflétant dans le miroir.

Il en faut peu pour être heureux.
Il en faut peu pour que tout bascule.

Mais aujourd’hui est un autre jour et tout ira mieux.

Je vous embrasse depuis ce lointain coin de paradis,
Julie

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Cora poisson
    28 octobre 2016 at 00:33

    Cc oh ce post c est bon de te lire ainsi♡♡♡♡♡

  • Reply
    Daily about Clo
    28 octobre 2016 at 08:36

    Ça fait plaisir de lire ces quelques lignes.
    Profitez en bien tous els trois
    Chloé

  • Reply
    Marion
    28 octobre 2016 at 19:47

    C’est si joli de l’avoir vu dans un nuage… votre ventre vous pouvez en être fier. Si Edgard est un nuage votre ventre c’est le ciel . Et le ciel finit toujours par s’éclaircir ….

  • Reply
    Yzy
    30 octobre 2016 at 05:02

    Hello Julie, je ne peux que te souhaiter de continuer de sourire. Je te découvre aujourd’hui mais tes mots me touchent beaucoup!
    Sois heureuse et fier de toi!!!!
    xoxo à vous 3!
    https://yzystyle.com

  • Reply
    Emmanuelle
    30 octobre 2016 at 15:02

    Comme je le dis souvent, il ne faut pas qu’on s’interdise d’être heureux. Notre vie a été chamboulée, c’est vrai, et nous a même changé mais elle continue. Elle nous apportera d’autres épreuves mais aussi et surtout de beaux moments qu’on sait de plus en plus apprécier. Alors profitez tous les 3 sans aucun remord ni justification.

  • Leave a Reply