Une année sans toi…Mon Edgar





Malyslon - Une année sans toi mon Edgar

Déjà une année sans toi mon Edgar.
Et on parle de toi au quotidien.
Tu fais partie de notre quotidien.
Sans larmes ni souffrance, tu fais pleinement partie de nos vies.
Tu ne nous empêches pas de sourire ni de crier la joie ou le bonheur.
Tu ne laisses pas non plus d’amertume dans nos coeurs.
Mais bien au contraire, tu nous pousses à la vie.

La vie, la vie, la vie.
Celle justement qui t’a été prise sans raison aucune.
Celle qui nous a montré à quel point elle peut être injuste et douloureuse.
Et aussi combien parfois les gens sont bêtes, si tu savais mon Edgar
Toutes les bêtises qu’on a pu entendre depuis ta mort.

De la vie à ta mort.
Et de ta mort à la vie.
On vit et on pense différemment à présent, grâce à toi.
Peut-être qu’on se cache certains sentiments.
Peut-être qu’on s’empêche la douleur encore et encore.
Mais tout cela est pour mieux vivre le bonheur et les sourires.
Et ce n’est pas si mal de vivre et de rire aux éclats.
Ta grande soeur nous en remerciera plus tard je crois.
Parce qu’on ne s’abstient d’aucun sentiment.
Elle sait qu’il est normal de rire tout comme de pleurer.

Il est encore des jours où la colère prend toute son ampleur.
Parce qu’on ne comprendra jamais et que les gens sont passés à autre chose.
La vie continue et c’est bien normal.
Mais il m’est arrivé de m’en vouloir de ne pas parler de toi
à des gens qui n’ont pas connu ta mort, à des gens qui ne connaissent pas nos vies.
J’ai besoin de parler de toi.
Avec ou sans larmes.
Et parfois même avec quelques détails.
Beau et grand bébé que tu étais.
J’ai besoin de parler de toi parce que je te considère présent avec nous.

Le plus difficile à vivre il me semble
C’est l’absence de ta voix, de ton odeur, de ta chaleur.
L’inconnue de tout cela est un tel manque.
Moi qui ai espéré te voir revivre au contact de ma peau.
Ces manques de toi ne seront jamais comblés.
Mais je te promets de ne pas m’y attarder.
Parce que tu nous as laissé quelque chose de très précieux.

Tu as laissé une tonne d’amour dans nos coeurs.
Et l’on ne peut pas t’en remercier.
Si ce n’est en le partageant, en le criant.
Cet amour qui nous fait dire qu’on est heureux même après ta mort.
Cet amour qui nous aide à sourire et à vivre.
Pas la force ni quelconque courage, juste l’Amour.

Une année sans toi mon Edgar.
Cette journée est certes particulière.
Mais j’ai envie qu’elle soit aussi ordinaire.
Tout comme les journées passées depuis ta mort.
Pas d’apitoiement ni de mise en scène.
Juste la vie et quelques mots d’espoir.
Le cérémoniel lié à la mort me semble dénué de naturel.
Alors que tu es là chaque jour avec nous de manière justement naturelle.
Il n’y a pas de bonne ni de mauvaise façon de le vivre.

Je crois que nos coeurs suffisent à te dire combien l’on t’aime.
Et combien tu manques à nos vies.

A toi mon Edgar et avec tout mon amour.
Ta maman.

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply
    Cecile
    13 juillet 2017 at 07:51

    Toujours cette douceur et cette envie de vivre non pas malgré mais bien avec Edgar qui te caractérise tant.
    Joyeux anniversaire petit ange tu peux être très fier là haut de ta maman et de ton papa et biensur de ta grande soeur.

  • Reply
    Petits Poulots
    13 juillet 2017 at 07:54

    Quel texte magnifique et rempli d’amour
    Ne vous empêchez jamais de parler de lui et si ça dérange les gens et bien ils n’ont qu’à partir.
    Edgar n’est pas avec vous physiquement mais il vous habite, il fait parti de votre famille.
    C’est votre histoire qui fait ce que vous êtes!
    Avancer n’est pas l’oublier c’est bien plus courageux. J’ai vécu la perte d’une petite sœur j’avais à peu près le même âge que Lina et j’aurais tellement aimé pouvoir parler d’elle! Mais c’est un sujet tabou même son prénom ne doit pas être prononcé!
    Alors vivez avec lui et pour lui.
    Belle journée à vous bien qu’une journée particulière vivez-là comme vous le sentez!
    Plein de pensées pour vous

  • Reply
    Djahann
    13 juillet 2017 at 08:00

    Ce texte est tellement beau, j’en ai des frissons ! Je suis admirative de ta façon de gérer les choses. De douces pensées pour toute la famille et pour Edgar, qui veille sur vous où qu’il soit.

  • Reply
    Sofie
    13 juillet 2017 at 08:06

    Ton coeur de maman à soufflé des mots justes et avec tellement d’amour pour Edgar. Tendres et douces pensées. A Edgar.

  • Reply
    Ma rue bric à brac
    13 juillet 2017 at 08:43

    <3

  • Reply
    Les Petites M
    13 juillet 2017 at 10:22

    Tes mots sont si justes!!!! On voit comme tu as avancé dans ton deuil et dans ta vie avec Edgar.
    Et je comprends à 200% ton envie de parler de lui à ceux qui ne l’ont pas connu.
    Ca me fait exactement la même chose avec ma propre mort dont je suis passée si près il y aura 4 ans dans 16 jours… Cet événement a changé ma vie et ma vision des choses et il fait partie intégrale de moi. Quand je rencontre de nouvelles personnes qui n’ont pas connaissance de ma descente aux enfers, j’ai aussi envie d’en parler, car c’est moi aussi.
    Tu peux être extrêmement fière de vous,
    Gros bisous à vous tous et à Edgar à jamais dans nos coeurs et dans nos vies.
    Marion

  • Reply
    Célia
    13 juillet 2017 at 14:23

    Les mots ♡ les meaux ♡ l’amour ♡
    C’est tellement beau ce que tu écris.
    J’ai les larmes aux yeux.
    Je comprends tellement ton envie de parler de lui et c’est normal ! Il le faut ! Ne pas le faire serais comme si il n’avait jamais exister ! Alors fais le ! Je suis là pr t’écouter aussi si tu veux partager avec moi 🙂 je vous envoies des milliers de bisous. Tendre pensée à Edgar ♡

  • Reply
    Maud
    13 juillet 2017 at 15:31

    Des énormes baisers. C’est tellement triste…. je te serre dans mes bras

  • Reply
    lolabelle
    13 juillet 2017 at 18:06

    c’est si beau quand tu nous parles de lui! Lui ce petit être qui ne s’est pas attardé mais qui a tant laissé! Ce matin, mon fils de 5 ans s’est mis à pleurer au petit déjeuner en me disant qu’un jour son papa et moi allions mourir et que ça le rendait si triste. Je crois que c’est la période des grandes questions sur la vie et la mort et oui, un peu bizarre, comme ça au réveil..Pour sa grande sœur, à l’époque, j’en aurais ressenti un profond chagrin, voulant lui éviter à tout prix ces sentiments là…mais 12 ans ont passé depuis la naissance de la 1ère et j’ai connu une grande perte chère à mon cœur. Depuis, j’ai appris ou essayé d’apprendre combien la mort fait partie de nos vies!
    Oui, l’absence reste dure, oui, il faut composer certains jours avec la douleur lancinante qui revient nous piquer mais ce que je dis à mon fils aussi c’est que ces êtres qui nous manquent resteront à jamais vivant en nous! Par nos paroles ils vivent, par ce qu’ils nous ont apporté ils vivent, par ce qu’on transmet d’eux aux autres ils vivent…

    Tendre pensées pour Edgar et vous et encore et toujours de l’amour et du bonheur à venir avec votre 3ème petite poupée qui continue d’écrire l’histoire!

  • Reply
    Emilie
    13 juillet 2017 at 19:26

    Quelle superbe lettre à ton Edgar.
    Je suis bouleversée par tes mots si forts, si justes, si remplis d’émotion.
    Mon coeur de mère endeuillée s’unit au tien. De toutes mes forces je pense à toi, à Edgar, à son Papa, sa grande soeur, sa petite soeur.

  • Reply
    Kid Friendly
    13 juillet 2017 at 20:55

    Des pensées pour votre famille, pour Edgar, pour ses grande et petite sœurs

  • Reply
    Lucie
    14 juillet 2017 at 22:38

    Tes mots sont très touchants. Moi je ne sais pas les manier aussi bien que toi, les mots, alors je ne sais pas quoi dire de plus… Sache seulement que derrière son écran, il y a quelqu’un qui pense très fort à Edgar, à toi, à vous…

  • Reply
    emilie mi
    15 juillet 2017 at 09:36

    Tes mots sont justes et beaux. L’amour reste et c’est le plus beau pour ta famille… Je t’envoie de douces pensées <3

  • Leave a Reply