Elle chuchote à sa soeur des « je t’aime »





Malyslon

Lui consacrer du temps.
S’il y a bien quelque chose qui est difficile depuis la naissance de Suzanne,
c’est le temps que l’on peut consacrer à Lina.
Parce que oui on est bien souvent débordés.
On ne se le cache pas et on lui explique d’ailleurs.
Cela demandera du temps.
Pour que l’on s’adapte, pour que l’on soit moins fatigués.

Il faut dire que nos journées sont bien remplies avec les travaux de la maison et Suzanne.
Et nos nerfs sont parfois mis à rude épreuve.
On crie, souvent, beaucoup, trop.
Notre patience est pour le moment très limitée.
La fatigue n’aidant pas, les moindres minutes libres on souhaite se reposer.

Alors Lina dans tout ça n’est pas oubliée.
Elle est toujours cajolée, aimée, complimentée.
Mais ses bêtises ou son côté tête en l’air peuvent nous mettre hors de nous.
Et puis elle aime nous défier, nous répondre d’un « non » franc et sûr.
Comme toute enfant elle a besoin de nous et nous le fait savoir comme elle peut.
C’est normal et on le sait, mais cette période est forcément compliquée.

Parfois j’essaie donc de lui consacrer quelques minutes.
Histoires, chatouilles ou gros câlins.
Ces choses simples qui lui suffisent amplement.
A côté de cela je continue de lui expliquer que dans quelques temps
nous aurons un peu plus de temps pour elle.

En attendant elle continue chaque jour de me dire que je suis la meilleure des mamans.
Elle me serre fort contre elle quand je suis à bout.
Elle me caresse le bras ou la joue pour me dire son amour.
Elle chuchote à sa soeur des « je t’aime » si naturels
qu’ils font fondre mon coeur de maman.

Lui consacrer du temps.
Voilà bien ce qu’il ne faut pas oublier.
Juste un peu, juste de temps en temps.
Parce qu’elle en a besoin, parce que ça lui suffit.
Et puis bientôt beaucoup plus.

Très bientôt ma belle.
Promis.
Ta maman fière d’être perçue comme merveilleuse à tes yeux.

Malyslon

Malyslon

Malyslon

Malyslon

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Maman Sur Le Fil
    11 septembre 2017 at 09:04

    C’est ce qui est le plus compliqué quand on a plusieurs enfants. On aimerait tellement pouvoir se dupliquer parfois… Puis on apprend à privilégier du temps avec l’un, puis avec l’autre, sans culpabiliser. Le rythme est parfois dur à trouver mais vous allez y arriver, et elle comprendra, tant que l’amour est là. Et ça, je n’en doute pas…

    Plein de réconfort et de patience.

    Virginie

  • Reply
    Lauandthegirls
    11 septembre 2017 at 09:58

    Elle te ressemble beaucoup sur la première photo.
    Ce temps volé, ce temps manquant, on sait toutes ce que c’est. Et combien c’est déchirant parfois. Mais comme tu le dis, bientôt, il y en aura plus ! Je vous embrasse, toutes les 3 !

  • Reply
    Cyrielle
    11 septembre 2017 at 11:52

    C’est ce qui me fait le plus peur pour l’arrivée du petit frère. J’espère qu’on trouvera le rythme rapidement. Mais il n’est pas encore là qu’elle lui dit déjà des mots d’amour et qu’elle l’inclut dans toutes les petites histoires qu’elle s’invente. J’ai peur, mais j’ai tellement hâte ! En attendant je profite d’elle à 300%.

  • Reply
    Madame Bobette
    11 septembre 2017 at 12:49

    Oh c’est très jolis ce que tu écris. J’espère que tu vas vite trouver le temps et j’espère que le moment venu, on le trouvera également.

  • Reply
    Les petites M
    12 septembre 2017 at 11:42

    Tu sais quoi? Ta Lina a énormément grandi en quelques mois!
    Et oui, même plus grands, il faut gérer ce temps pour chacun… un numéro d’équilibriste!
    Bises
    Marion

  • Leave a Reply