Ce que devenir maman a changé en moi…





Encore une fois je suis dans le train et je pense

Je réfléchis à celle que j’étais il y a quelques années avec ses rêves et ses espoirs

Devenir maman était une priorité depuis longtemps

Un peu comme si c’était mon rôle, ma destinée

Je rêvais d’avoir un bébé à pouponner

Je ne rêvais absolument pas de carrière, d’emploi à gros revenu

Je voulais juste devenir maman

J’imaginais alors que je serai parfaite, tout simplement

Que tout serait naturel, que je gèrerai facilement toutes les situations de crise

Je ne pensais pas à la fatigue, aux douleurs post-accouchement

Je n’imaginais pas que j’aurais des choix importants à faire

Du moins pas en si grand nombre, ni chaque jour

Et puis je suis devenue maman

Avec une très belle grossesse, un bel accouchement malgrè quelques péripéties

Au fur et à mesure des semaines et des mois j’ai été submergée

Mes émotions ont fait le yoyo, je ne gérai plus grand chose

Je me voyais m’énerver pour pas grand chose

Et du coup perdre le contrôle de la situation

Tout cela au détriment du bien-être de ma fille et de mon couple

Alors à force de discussions et d’achanges avec plusieurs personnes

J’ai décidé qu’il fallait changer, que je devais reprendre le dessus

Pour être mieux avec mon entourage et avec moi

Parce qu’à force de faire mal les choses on ne sait plus que faire mal

Et que je ne voulais pas continuer sur ce chemin destructeur

C’est en ayant ma fille que j’ai compris que j’agissais mal

Je le faisais auparavant, sans m’en rendre compte malgré les réprimandes

Je pensais très innocemment que les autres aussi agissaient mal

Car tous les adultes ont un côté plus sombre

Personne n’est parfait, alors pourquoi moi je le serai ?

Mais un nourrisson est l’innocence même

Son comportement n’est rien d’autre que le reflet de ce qu’on lui montre et apprend

Et je voyais ma fille s’énerver de plus en plus fréquemment

Perdre parfois le contrôle d’elle-même

Tel que je le faisais et lui montrais

Devenir maman m’a donc appris à contrôler mes émotions

A gérer ainsi les situations de crise plus calmement, sans hâte, ni stress

Je pensais savoir le faire avant d’être maman, mais il n’en n’était rien

Un enfant nous pousse à bout, nous montre tous nos travers

Et celui-ci je suis bien heureuse de l’avoir vu, compris et commencé à le changer

Pour moi, pour ma fille, pour mon entourage, pour mes relations professionnelles

C’était une étape nécessaire

Même s’il me reste encore des efforts à fournir

Je suis déjà fière d’être arrivée jusque là

Et d’être prête à affronter les épreuves dans le calme !!!

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    marjev
    3 juin 2015 at 10:10

    Très beau texte, merci !

  • Reply
    timolea
    3 juin 2015 at 10:10

    Oh Oui ! Avec les enfants, on fait ce qu’on peut, pas ce qu’on veut. Et on doit souvent redéfinir nos priorités … Ils nous poussent à évoluer et c’est très bien !

  • Reply
    Little_J
    3 juin 2015 at 10:10

    Tant qu’il y a de l’amour

  • Leave a Reply