Chers voisins, je vous hais…





Le voisinage c’est quelque chose, on en a tous eu l’expérience. Parfois très difficile voire carrément amère.

De celle dont on ne veut plus se souvenir tellement elle nous a fait souffrir. Parfois hallucinante, que l’on ne comprend pas

tellement elle est à l’opposée de notre conception de la vie, et de la vie en communauté plus particulièrement.

C’est ainsi, on ne peut pas être maître de tout.

Avec mon mari on s’est beaucoup questionnés. Sommes-nous trop respectueux d’autrui ?

Ou encore avons-nous installé avec le temps des barrières trop fixes qui nous empêcheraient la moindre flexibilité ?

Je ne sais pas quels voisins nous étions quand on habitait au dessus de cette fille d’à peu près notre âge.

Et quand notre fille est née, l’avons-nous réveillée durant les nuits difficiles ?

Et puis après, quand c’est un couple qui a prit sa place, étions-nous bruyants ? Irrespectueux à toute heure ?

Jamais on ne saura. Aucun d’eux ne s’est plaint.

Et puis on a déménagé. Pour du plus grand. Pour du plus « somptueux ».

« On veut garder cet immeuble bourgeois »…nous avait dit la conseillère.

On était heureux, plein d’espoirs quant à ce nouveau lieu de vie, pas très loin de l’ancien, nous permettant de garder toutes nos habitudes.

Une semaine après notre emménagement, les galères ont commencé…

On a tout de suite compris. Qui décide d’emménager à minuit ? Hein ? Franchement ?

« Vous pourriez faire moins de bruit s’il vous plaît, ma fille dort »… »ah mais moi aussi j’ai des enfants ! »

S’en est suivi les insultes aux enfants qui ne voulaient pas dormir. Les odeurs de cigarettes et autres substances passant par les lattes du plancher.

Le chien battu, toujours le même chien aboyant toute la journée. Les disputes avec sa compagne « tu l’as embrassé ? ».

La télé à fond à tel point qu’on connaissait le programme.

Les menaces envers nous « me fait pas chier je vais te casser tes dents », et notre dépôt de main courante…pour nous protéger !

Et puis au dessus des gens ont emménagé quelques semaines après nous. Un couple et 3 enfants.

Le plus vieux avait 3 ans. Une mère forcément à bout de nerfs qui hurle toute la journée sur ses enfants.

Des enfants qui courent jusqu’à pas d’heure. Toute la famille réunie pendant plusieurs semaines.

On est restés environ 9 mois dans cet appartement. Durant ce laps de temps j’ai fait une dépression

et on était tous sur les nerfs, y compris notre chat ! C’est dire…

Puis nous avons changé de ville, loin, bien loin de ces gens. Une petite maison commune.

Nous en duplex. Les voisins du dessus en triplex.

Avec l’escalier qui mène chez eux longeant notre appartement et n’étant pas suffisamment isolé.

Leur porte d’entrée juste à côté de la nôtre qui donne sur le salon.Pas d’espace « tampon » pour atténuer un minimum les bruits.

Leur porte d’entrée claquée à toute heure du jour et de la nuit. Les deux étages descendus à toute vitesse par les enfants,

à tel point que parfois tu as cette impression qu’ils vont passer à travers et attérir sur tes genoux aux toilettes.

Et l’aspirateur, ahhhh l’aspirateur… « d’accord, 21h au plus tard »…euh en fait on avait dit 20h, c’est déjà tard nan ?

Bien sûr qu’elle pourrait le passer avant, elle est là toute la journée à ouvrir à ses enfants et autres qui sonnent

au moins 20 fois par jour, boarf, elle a 7 enfants et des petits-enfants, c’est normal, nan ?

Et ses pas d’éléphant qui s’entendent deux étages en dessous !

J’ai essayé de marcher comme elle pour comprendre comment elle pouvait faire autant de bruit

Je n’ai pas compris !

En journée, tout ou presque se comprend, mais à minuit, 3h, non je ne comprends pas

qu’on puisse autant manquer de respect, sachant qu’une petite fille dort en dessous !

« Mais on ne peut pas marcher autrement, on a toujours marché comme ça »

Vous pouvez peut-être essayer au moins le soir ou la nuit ! « On verra, mais on peut pas changer comme ça !’

Un mur, nous avons un mur en crépi devant nous. La dernière fois qu’on a essayé la discussion elle est devenue hystérique

Et très franchement on ne souhaite pas vivre pire que ce ne l’est actuellement !

Aujourd’hui ce fut la petite cerise sur le gâteau, le petit truc en plus, le petit détail absolument fou

Elle a contacté notre propriétaire car soi-disant elle est la seule à avoir toujours nettoyé notre mini entrée commune

Mini entrée dans laquelle est entreposé leur meuble à chaussures, et bien souvent des chaussures sur le tapis (entre autres)

Je passe les détails.

Néanmoins ma maman et moi-même avons déjà nettoyé cette entrée, ma maman l’a notamment nettoyé de toutes les araignées

à deux reprises (oui je flippe grave des araignées, c’est plus fort que moi !)

Peut-on leur dire quelque chose ?

Je crains que non, tant leur hypocrisie et leur capacité de vengeance est développée.

On ne peut qu’attendre, espérant des jours meilleurs.

C’est dommage car l’on est bien dans notre petite maisonnette, pas trop grande, pas trop petite.

Alors je me demande tout de même : pourquoi, mais pourquoi agir de cette manière merde ?

Petite naïve que je suis…

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Voilapapa
    6 octobre 2015 at 16:11

    Et après les gens vont dire qu’on s’éloigne les uns des autres, que la solidarité quotidienne disparaît.. Commençons par nous respecter juste un tout petit peu.. (euh je respecte vraiment les autres moi, bon je vais faire un examen de conscience là !)
    Courage..

  • Reply
    Little_J
    6 octobre 2015 at 16:11

    Nous avons remarqué qu’entre eux ils ne se respectent déjà pas, ils se
    traitent volontiers !
    C’est triste je trouve, et bien sûr énervant pour nous…
    On fait tous des choses chiantes pour autrui, mais généralement c’est fait
    avec parcimonie, ou en tout cas, quand on nous fait une remarque on
    s’excuse…eux ils se défendent !
    La gentillesse se perd, mais gardons espoir

  • Reply
    Happy Ever After
    6 octobre 2015 at 16:11

    Ma pauvre c’est pas de bol… On a eu des soucis légers avec une voisine du dessous. elle s’est plaint a sa proprio qu’on déplaçait des meubles la nuit, faisait claquer des portes à 3h du mat (y a pas pas de porte chez nous en plus a part toilettes et sdb… !)… Bref, on a eu de la chance car sa proprio est une amie à nous… La locataire a eu le culot de lui dire qu’on ne voulait pas lui ouvrir alors qu’elle n’est jamais venue nous voir… Imagine si on ne connaissait pas la proprio ! Alors que nous on l’entendait non stop grrr. Finalement elle a déménagé suite à rupture avec son mec. Mais les gens peuvent être capables de tout, c’est dingue !! Prends des photos de l’entrée etc au cas où… Je compatis Julie, courage !

  • Reply
    nursemama
    6 octobre 2015 at 16:11

    c’est l’angoisse d’avoir des voisins comme ça, cest même l’angoisse les voisins tout court. J’ai connu dans notre appartement en région parisinenne, le chien de type berger allemand qui court et aboie à 23h30 quand on dort tous ; ou alors le gosse qu’ils laissaient pleurer toute la nuit …. ou encore dans la maison qu’on a loué en arrivant à Merignac avec le père qui hurle sur ses mômes bcp trop souvent … bref, là on est en maison et pas de voisins à subir c’est déjà ça ( même si d’autres soucis sont là mais c’est une autre histoire ) et déménager en maison c’est envisageable pour vous ?

  • Reply
    Un énième blog d
    6 octobre 2015 at 16:11

    Pffff comme je te comprends! Tant qu’on a pas connu les nuisances des voisins on ne peut pas croire que ça existe.
    Notre précédent appart, on entendait TOUT. En haut et en bas. L’aspirateur du 2eme jusqu’au sous sol. Notre voisine du dessous se croyait tout permis car c’est sa mère qui était proprio et moi, simple « locatrice ». Elle bossait dans un casino en Allemagne, rentrait à 4h du mat et ne faisait rien pour respecter notre sommeil alors que j’étais descendu une dizaine de fois pour lui dire qu’on entendait tout y compris quand elle discutait avec une copine dans son salon.
    Bref, une résidence mal isolée (et pourtant neuve et normes bbc!) + une connasse = combo parfait. On est restés 7 longs mois et j’étais pas loin de la dépression je crois.
    Ce qui reste « positif » dans ta situation c’est que vous ne faites que louer, ce qui reste plus facile à quitter.

  • Leave a Reply