Début d’allaitement : mes retours d’expériences





Malyslon - Début d'allaitement : mes retours d'expériences

Les histoires se suivent et ne se ressemblent pas.
Voilà comment je pourrais résumer le début des allaitements
de Lina et Suzanne.
On ne peut rien prévoir juste imaginer.
Et là encore mieux vaut éviter d’espérer sous peine d’être déçue.
Chaque grossesse, chaque naissance…chaque allaitement est différent.
Que cela fonctionne ou non.
Que l’on aime allaiter son enfant ou non.
Il faut simplement éviter de se formaliser, on fait de notre mieux.

title-divider

// L’allaitement de Lina //

C’était il y a 5 ans.
Je devenais maman pour la première fois.
Je n’y connaissais rien à l’allaitement.
Je n’étais ni renseignée ni bornée.
Dès le début je m’étais dis que je souhaitais essayer, un point c’est tout.
Si cela ne fonctionnait pas, si je n’étais pas à l’aise ou que sais-je,
ça ne serait pas grave, au moins j’aurais essayé.
Et les débuts ont été chaotiques.
Lina avait du mal à attraper le sein correctement.
Sa langue étant grande elle n’arrivait pas bien à la positionner.
J’ai eu des douleurs, des crevasses et aucune crème conseillée.
A la maternité j’ai appelé les sages femmes pour être aidée
et bien souvent elles ne sont pas venues ou n’ont pas prit du temps pour nous.
Finalement, j’ai allaité exclusivement Lina moins d’un mois.
Dès mon retour de la maternité j’ai tiré mon lait.
Et j’ai rapidement complété les tétées par du lait maternisé.
L’allaitement à prit fin à vers ses 3 mois.
Et j’avoue avoir été soulagée quand ça s’est terminé.
Un sentiment de liberté si je me souviens bien.
Cependant je n’ai aucun regret et de bons souvenirs tout de même.
C’était une douce expérience avec ma fille malgré les difficultés.

title-divider

// L’allaitement de Suzanne //

Pour Suzanne tout comme pour Lina je n’étais pas bornée ni têtue.
J’étais déjà heureuse d’essayer à nouveau.
Et à ma grande surprise les débuts ont été parfaits.
Suzanne a tout de suite bien attrapé le sein et tété efficacement.
Les sages-femmes ont pris du temps pour m’aider, m’expliquer
et me donner des astuces comme rouler un lange sous mon sein
trop gros et trop lourd pour être au niveau de sa bouche.
A presque 1 mois d’allaitement je peux me dire ravie.
Je ne ressens pas le besoin de tirer mon lait mais
il va certainement falloir y songer avec la rentrée scolaire de Lina.
Je ne sais pas comment cela se poursuivra mais on avance
au jour le jour avec parfois de légers bas notamment liés à la fatigue.

title-divider

// Est-ce que Lina souhaite donner le biberon ? //

C’est une question qui m’a souvent été posée ces dernières semaines.
Des futures mamans inquiètes parce que leur aîné(e)
souhaite donner le biberon au bébé à venir.
Je profite donc de cet article pour y répondre car elle me semble intéressante.
Nous n’avons jamais évoqué avec elle la possibilité que Lina donne le biberon à Suzanne.
Ainsi elle ne nous l’a jamais demandé.
Mais si elle venait à le faire, comment je réagirai ?
Soit je lui proposerai de tirer mon lait pour le mettre dans un biberon.
Soit je lui dirai d’attendre un peu, quand Suzanne sera plus grande.
Pourquoi attendre ? parce que la seule fois où je lui ai donné le biberon
elle s’est mise à pleurer si fort qu’elle en a arrêté de respirer
et est devenue toute rouge…autant vous dire que ça me laisse un mauvais souvenir.
Avec quelques explications simples et franches, Lina comprendrait très bien.

title-divider

// Mes astuces et conseils //

– Ayez dans votre valise de maternité un tube de Lanoline.
Vous pourrez en mettre dès les premières tétées et après chacune d’elles.
Ce soin m’a aidée à ne pas avoir les mamelons abimés, un vrai bonheur.

– Celles qui ont de grosses poitrines peuvent rouler un lange et le glisser
sous le sein afin qu’il soit à bonne hauteur pour la bouche de bébé.

– Demandez de l’aide dès les premières heures
et posez toutes les questions nécessaires aux sages-femmes.

N’étant pas une pro de l’allaitement, je ne donnerai aucun autre conseil.
Si vous faites face à des difficultés ou si vous avez des questions,
vous pouvez vous tourner vers votre sage-femme ou la Leche League par exemple.

title-divider

Pour conclure, je suis heureuse de ne pas être restée
sur une première expérience plutôt très mitigée
et d’avoir tenté tout naturellement une nouvelle fois l’allaitement.

A très vite,
Julie

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply
    Cécile
    21 août 2017 at 09:43

    Bonjour,
    Je me permets de laisser un petit commentaire par rapport à l’allaitement et la rentrée scolaire. Perso je proposais une tétée à ma petite dernière juste avant de partir chercher mes aînés à l’école et je la portais ds un porte bébé pour pouvoir l’allaiter discrètement devant l’école si elle réclamait. Elle est née en février donc en plein milieu d’année et ça a très bien fonctionné!
    Encore toutes mes félicitations à vous pour votre merveilleuse petite Suzanne!!!

  • Reply
    Laurianne
    21 août 2017 at 10:33

    Je me permets aussi un autre petit conseil : en cas de doute, de panique ou juste pour une question, on peut aussi se tourner vers une conseillère en lactation. Il y en a dans tous les départements. Ça m’a permis de rencontrer un chouette groupe de mamans allaitantes et super cool !
    Félicitations à vous, plein de bonheur 🙂

  • Reply
    doublerose
    21 août 2017 at 12:25

    chaque enfant est si différent!
    pour Lina : mon ainée n’a jamais demandé à donner le biberon. Elle a toujours vu sa soeur au sein et elle trouvait cela tellement normal que l’idée du biberon n’est jamais arrivé…en revanche elle a voulu lui donner à manger à la cuillère dès que nous sommes passés à la diversification.

  • Reply
    melmelboo voyage
    21 août 2017 at 14:27

    De notre côté Charlie n’a jamais songé à donner le biberon à Gaspard, elle l’a toujours vu au sein et ne s’est jamais posé la moindre question sur le sujet. D’ailleurs on ne les a finalement pas embarqué avec nous dans le camping-car pour notre voyage autour du monde puisqu’ils ne nous servaient pas. En revanche, depuis que Gaspard mange comme nous elle est ravie de pouvoir l’aider lorsqu’il en a besoin. Elle nous imite et c’est super mignon à voir !

  • Reply
    Anne
    21 août 2017 at 15:06

    J’ai allaité mes trois premiers bébés jusqu’à leur trois ans, faisant ainsi du co allaitement parfois !
    Évidemment pour mon premier bébé cela n’a pas été facile au début mais j’habite un endroit où l’allaitement est très encouragé jusqu’à au moins deux ans, donc j’ai eu beaucoup de conseils.
    J’allaite maintenant pour petit quatrième et il a 20 mois.
    Je ne me suis jamais vraiment posée la question, j’ai seulement toujours trouvé ça plus facile et pratique d’allaiter et le contact avec mes bébés est tout simplement magique alors cela allait de soi pour mes petits et moi d’allaiter et de continuer l’allaitement !

  • Reply
    audrey
    21 août 2017 at 15:54

    Tu as eu de la chance que les sages-femmes puissent t’aider! Pour moi, elles n’ont pas vraiment su être là… Comme quoi, même hôpital… Mais tu as raison de ne pas te mettre la pression! c’est cool que ça marche bien! (et le tube de lanoline, du coup, c’est un super baume à lèvres! ^^) Bisous à la famille!

    • Reply
      malyslon
      21 août 2017 at 15:58

      Ah mais j’ai finalement accouché à Mulhouse !!!! Ils ferment à Saint Louis….pas assez d’accouchements(enfin pas assez de sous sous !!) Bisous à vous 3 <3

  • Reply
    Maman Sur Le Fil
    21 août 2017 at 16:57

    Je ne connaissais pas l’astuce du lange… par contre, j’ai un peu le parcours inverse ce qui m’a permis de sauver mon 2eme allaitement. Le premier s’est bien passé, j’ai été conseillée et entourée à la maternité…
    Pour le 2eme la prise de poids a été laborieuse, et les encouragements et conseils à la maternité quasi inexistants ! Cela aurait été un premier j’aurais abandonné !

    À quand du personnel vraiment formé et sensibilise dans les maternités ?
    Je te souhaite encore des semaines et des semaines d’allaitement (ou moins si tel est ton souhait !)…

    Virginie

  • Reply
    Katkathy
    22 août 2017 at 10:46

    Avis de grand mère médecin qui à allaité ses enfants 3 mois et 2 mois sans « honte » de ne pas durer plus :
    Ils ne faut pas trop jeter la pierre au personnel des maternités qui est souvent débordé (restrictions de personnel) et assure les choses les plus urgentes. Les conseils de la lèche league sont parfois un peu excessivement tournés vers l’allaitement maternel à tout prix et le plus longtemps possible !! Si vous avez la chance de bénéficier du passage d’une sage femme à domicile après votre accouchement elle vous aidera sûrement. C’est un moment à ne pas manquer même si certaines patientes le ressentent comme une intrusion.
    Ravie que tout se passe bien
    Bises à tous

  • Reply
    Leo
    23 août 2017 at 11:30

    Merci pour cet article. Il vaut mieu éviter le biberon a cause du risque de confusion sein tetine (risque aussi avec la tetine), ta petite suzanne risque de ne plus vouloir le sein car au bib ca coule plus vite !
    Il existe d’autres contenants pour donner du lait tiré.

  • Reply
    bl
    24 août 2017 at 08:26

    Je lis régulièrement vos articles, mais n’ai jamais laissé de commentaire.
    Chose qui est semble-t-il peu connu, le lait et le colostrum sont d’excellentes crèmes à appliquer sur le téton avant et après chaque tété pour éviter les crevasses, on est bien faite quand même !

  • Leave a Reply